Vous êtes ici

13/02/2019 Actualités

Les enjeux multiples de la Rénovation

Rénovation ITE Isolation Thermique par l'Extérieur

Le samedi 9 février à Paris, en marge du salon de la rénovation, le journaliste Christian PESSEY a rassemblé un large panel d’experts appelés à s’exprimer sur les enjeux de la Rénovation des logements.

Madame Marjolaine MEYNIER-MILLEFERT, députée de l’Isère, spécialiste de la Rénovation Energétique, était l’invitée de cette table ronde et répondait aux questions des différents intervenants.

Les personnes réunies représentaient l’univers du Bâtiment dans sa diversité : Les fonctionnaires du Ministère de la Transition écologique et Solidaire, côtoyaient industriels et représentants de la Distribution spécialisée, ainsi que les délégués ad hoc des syndicats professionnels.

 

Une Rénovation efficace s’exerce dans un cadre précis

Isolation des combles et rénovation énergétique

Au cours de cette rencontre, Monsieur Patrick LIEBUS, président de la CAPEB a longuement évoqué la nécessité d’une rénovation responsable exercée par les adhérents des chambres syndicales.

L’amélioration des logements doit être accomplie dans le respect des normes d’efficacité énergétique et dans une perspective de durabilité des ouvrages.

Les critères qualitatifs garantissant le professionnalisme des entreprises peuvent encore être renforcés. Car on peut déplorer que la rénovation ait parfois donné lieu à des pratiques douteuses. Les messages sur l’Isolation à 1€, par exemple, initialement destinés aux ménages en précarité énergétique, auraient été détournés pour couvrir des comportements frauduleux.

À ce sujet, Christian PESSEY a fustigé les pseudo-entreprises qui se livrent à ces agissements en les qualifiant « d’éco-délinquants ».

 

Un vision stratégique renouvelée

 

Madame Marjolaine MEYNIER-MILLEFERT, Co-animatrice du Plan de Rénovation Energétique du Bâtiment, a partagé sa vision stratégique avec les intervenants de la Table Ronde.

Bien plus qu’une nécessité environnementale et une opportunité en matière de politique énergétique, la Rénovation est un enjeu de qualité de vie.

La salubrité, le confort et même l’ambiance des logements procurent des effets réels sur la santé physiologique et psychologique des individus. Investir dans l’amélioration de l’habitat, c’est agir préventivement sur les pathologies qui peuvent survenir dans un environnement domestique dégradé. Parallèlement aux bienfaits sur les occupants, cette notion de santé publique représente en outre une réelle source d’économie en évitant le traitement ultérieur de nombreux troubles.

Marjolaine MEYNIER-MILLEFERT co-animatrice du Plan de Rénovation Energétique du Bâtiment

Le pari de la qualité et du confort des logements induirait également une amélioration des performances scolaires. La concentration des élèves en serait améliorée, et l’on sait combien cette question est cruciale dans la perspective des évolutions pédagogiques et technologiques qui attendent les nouvelles générations.

S’appuyant sur le principe de la pyramide de Maslow qui hiérarchise les besoins de l’Etre Humain, Madame Marjolaine MEYNIER-MILLEFERT nous a livré une vision élargie de la Rénovation, en rappelant la nécessité pour l’individu de s’épanouir dans un environnement stable et prévisible.

Cette conception renouvelée doit stimuler les professionnels du Bâtiment et les inciter à positionner leur expertise sur une échelle de valeur en rapport avec des enjeux sociétaux éminents.

La Rénovation des logements n’est ni une question triviale, ni une simple solution technico-environnementale. C’est une démarche qui vise le bien-être concret au service de la Société.

Catégorie: